Un peu de poésie dans ce monde de bworks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de poésie dans ce monde de bworks

Message  Mamie Tabosse le Lun 20 Avr - 21:41

Si vous lisez jusqu'au bout ce sera déjà pas mal.

Spoiler:
Tourment de Rêve

Accorde moi, non pas la paix mais juste
Une trêve; me battre chaque jour pour toi
De toute évidence, je le peux encore,
Ressasser des regrets jusqu'à la mort,
En ce jour je ne veux plus; libère moi.
Y a-t-il une chance que cet auguste
Bonheur tu me l'accordes de temps en temps ?
Réalises que je ne te trahis point
Et que saisir l'or qui m'entoure ne peut
Guère t'éloigner longtemps de mes pensées.
Avoir à cœur un rêve démesuré
Impose-t-il de ne se sentir heureux
Ni pleinement, ni longuement? Puissent être joints
Toute une vie sereine et ton avènement.

Spoiler:
Felling like Pegasus; Acting like Sisyphus.

Gathering any breath of joy, I'm trying.
However, stifling in sadness, I'm stil.
Attempting I fear, fulfilling I'll dare.
Zephyr of happiness has known its dawn
And 'till enough blown, I'll try on my own.
Leaping through the dark, appearing so bare,
Entirely free, climbing a tiring hill,
Hoping the ascent will once be ending.

Spoiler:
Sonnet du schizophrène narcissique

J'ai pensé à toi aujourd'hui, tout comme hier,
En fait pas un jour ne meurt sans qu'une pensée naisse.
T'imaginer proche rend ton souvenir amer
Alors que tu es le flacon de mon ivresse.

Incroyablement fidèle, cette vision de toi,
Me ramène à la vie chaque fois que je veux fuir.
Et jour après jour je crois un peu plus en toi,
Mon seul, mon tendre, mon bel et unique avenir.

Oublions un instant que tout n'est qu'illusoire
N'omettons jamais de croire en notre existence,
Afin d'apporter à l'illusion de l'essence.

N'attends plus, déploies tes ailes, prenons notre envol,
Grandissons en ayant pour but cette envie folle:
Échanger ma place avec toi, l'être du miroir.

Spoiler:

20 vers; 20 peines. Un demi-carême en 24h.
( oui 24 h environ entre le début de la réflexion et le point final )

Je n'ai jamais connu la mort,
Mais ai-je jamais été vivant?
Je vis noyé dans les limbes,
Mais je ne m'y sens guère chez moi.

Je survis dans le frêle espoir,
Espoir de vivre une vraie naissance,
Naissance d'un rêve emprisonné,
Emprisonné mais bien présent.

Ce rêve n'est pas un mythe futile,
Ce rêve c'est moi, rien d'autre que moi,
Moi tel que j'attends encore d'être,
Moi tel que je serai sans faute.

Je vis pour une liberté ultime,
Enchainé à mes nombreux doutes.
Ce paradoxe va me détruire,
J'affronte cette aliénante scission.

Pourquoi ne suis-je qu'une ombre glaciale,
Quand lumière et chaleur m'inonde.
Il me faut dissoudre les ténèbres,
Tant que mon corps supporte cette peine.

Spoiler:
Expansion des songes
(Au départ il n'y avait que les 4 vers marqués d'un **; mais comme ça faisait incomplet j'ai "expansé" le poème )

**Croire en ses rêves! Suffisant pour les réaliser?
J'en doute fort! Je n'ose imaginer où j'en serai
S'il en avait été ainsi; sûrement très loin;
Loin de cette torpeur, loin dans mon accomplissement.

**On ne saurait rêver d'une vie réalisée sur des croyances
Et pourtant cette douleur que je ne souhaite pas à un ennemi,
Me déchire continuellement, vampirisant ma joie de vivre,
Mais n'affectant nullement cette ferme volonté d'aller de l'avant.

**Réaliser ses rêves; le seul moyen de pleinement y croire?
Ils me paraissent si lointains, si flous, si peu crédibles,
Que j'en viens souvent à douter de ma santé mentale.

**Alors à quoi bon croire à leur réalisation? Continuer à rêver!
En effet ces rêves font partie de moi; ils sont même le moi de demain.
Enlevez les moi, je finis à l'asile; tel un corps privé de son âme
Spoiler:

Le V.R.A.I. Bonheur

Voler

Marcher dans les étoiles, un rêve bien lointain;
Icare n'est point le seul à croire en cette folie
Rencontrer les nuages, côtoyer les anges
Entendre l'appel du vent, le suivre sans un bruit
Ne voir que l'horizon, voler toujours plus loin.

Rêver

Mêler désirs conscients et inconscientes folies
Irréelle idylle, pourtant si réaliste
Réaliser apeuré que l'on rêve sa vie
En vouloir malgré soit à la Terre entière
Ne jamais perdre l'espoir de vivre un jour ses rêves.

Aimer

Myriade d'étoiles dans les yeux en voyant les siens;
Inouïe cette bonne humeur due à sa seule présence;
Regrets amers quand elle ne partage pas cela;
Envouté par chaque parole, chaque sourire, chaque regard;
N'avoir que deux choix; espoir ou résignation.

Imaginer

Mépriser les barrières entre présent et futur
Ignorer toute entrave, tant physique que mentale
Rechercher l'intense frisson qui accompagne cet
Espoir de voir le doux fruit de folles pensées
Ne faire qu'un avec cette si dure réalité

Spoiler:
Vie Fleurie Vie Meurtrie

La naissance, très douce source d'innocence,
Forme cette rivière où boire jusqu'à la lie;
Elle s'écoule dans le val fleuri de la vie.
Glissant sur les aléas dans l'indifférence.

Parfois le fort débit, en maintes circonstances,
Tel que grave accident, mortelle maladie,
Se retrouve inexorablement réduit
Pour n'être plus qu'un ruisseau à la faible errance.

Mais arrive le moment où, par chacun de ses actes,
Scellant passé, traçant futur en un seul pacte;
L'innoncent scinde en deux ce fleuve épanoui.

Ces deux cours d'eau suivent deux contraires vallées,
L'une par le malheur et l'enfer désolée,
L'autre des belles roses de l'Eden sortie.

Spoiler:
Passé! Présent!! Futur???

Je pense que beaucoup d'antillais se reconnaitront là dedans (et merci à celle qui reconnaitra certaines de ses phrases dans ce texte)

Passé !

Couchers de soleils et chaudes couleurs cannelle
Île bercée par les vents et doux souffle de joie
Lumière baignant des paysages merveilleux et merveilleux visage radieux
Tornade de senteurs fleuries et tourbillon de sensations à fleur de peau
Iridescent clair de lune et reflets lunaires dans l'iris
Un rêve de lieu de vie et un rêve de toute une vie.
Soupirs à l'idée de partir pour poursuivre ce rêve.

Présent !!

Averses récurrentes et récurrences de tristesse pleuvant à verse
Lugubre et froide ville étrangère et étrange envie de tout abandonner
Terrible cette distance qui rend fou; qui sépare les autres de sa folie
Isolement malgré la foule et foule de moments de solitude
Un lieu bien loin du rêve et un rêve qui semble bien lointain
Seule l'idée que le rêve peut devenir réalité pousse encore à avancer.

Futur ???

Futur certainement lointain et en partie incertain
Outre tous les obstacles le rêve a chevauché
Rayons de soleil après l'orage; tempête de bonheur après la frustration
Tous les souhaits ne sont pas réalisés mais on réalise qu'on ne souhaiterais pas une autre vie
Idéale? Pas vraiment! Elle est faite de hauts et de bas mais les hauts sont si beaux
Une personne pour qui sa confiance est importante à ses côtés malgré les bas
Se sentir enfin chez soi; bien dans sa folie; heureuse d'avoir sa vie.

Spoiler:
Électromagnétisme Amoureux [( E ^ B ) . (l)]

Émerveillé quand j'entends le son de sa voix;
Littéralement noyé dans le brun de ses yeux.
Onguent Miracle: la vue de son visage radieux
Dissipant la moindre de mes idées noires.
Icarienne? Cette envie de mieux la connaître.
Espérant de tout mon coeur qu'elle pense à moi

Bien heureux je serai si de tels sentiments,
A mon égard elle s'avérait éprouver.
Lunaire, une beauté si simple, si grande, si pure que
Sélénienne on pourrait facilement la croire.
Amoureux depuis le premier regard échangé,
Mélange d'émotions qui m'a vite submergé,
Epris d'elle, je redoute le désespoir
Lancinant qui m'attend peut être, mais pas tant que
L'amitié que j'ai peur d'avoir tuée et enterrée
In utero en versifiant ce que je ressent.
Spoiler:

L'Histoire d'un Petit Castor Amoureux d'une Hirondelle

Bercé par cet écho cette intense résonance.
Entendrait-elle si bien à travers mes silences?
Réconcilier mon cœur et mes rêves les plus fous,
Y serait-elle parvenu en sondant mon âme.
Lire mes pensées n'est quand même pas un jeu d'enfant?

Le labyrinthe au sein duquel je m'égarais,
Instiller en moi l'espoir d'en voir une sortie;
Où a-t-elle pioché les mots pour y parvenir?

L'estime que j'ai pour elle est telle que
Amoureux d'elle, un moment j'ai bien cru l'être
Mais ce n'est que de l'amitié, de la sympathie
Oui mais quelle amitié! Une de celles;
Uniques, magiques qui me font amèrement
Regretter de ne point avoir ce précieux don.
Et pourtant jamais je ne l'aurai, l'ubiquité.
Tellement proche et tellement loin à la fois
Tellement sûr et tellement rempli de doutes
Et dans ce dédale mon rêve me nargue.

Mais qu'ai-je dis ? Aurais-je perdu la raison ?
Impossible que j'ai pu croire cela un instant
Sûr que par dépit j'ai essayé de le croire
Sûr qu'en dépit de tout je n'ai pas réussi
Bien sûr que je n'ai pas cru l'être; je l'ai été.

Reste une grande question, le suis-je toujours ?
Un doute qui me traverse l'esprit ? Pas le moindre!
Briser mes propres sentiments ? Peine perdue!
Inspirer bien fort et les lui avouer encore?
Sûrement une mauvaise idée mais que faire d'autre

Bon gré mal gré je dois accepter le fait que
En moi elle ne verra peut être jamais qu'un ami
Bon gré s'il le faut je finirai par m'y faire
En elle je n'aurai aucun mal à voir L'Amie!

Certains jours je me demande ce qui aurait pu
Arriver si j'avais su exprimer ce que
Ni mon cœur ni mon âme; alors qu'il ne pourrait
Nullement en être autrement; n'ont réussi à me faire
Entendre! Était-ce mon âge ou autre chose,
L'entrave qui m'a rendu sourd à ces appels?
Le passé est le passé, je ne l'ai pas fait
Et le regretter serait bien peu utile.

Pourquoi me demander de la sincérité ?
Envers toi je crois en avoir toujours fait preuve
Te dire ce que je ressens ? Tant que je vivrai
Inlassablement je le crierai ! Car pour moi
Taire cela serait sans aucun doute la pire
Erreur de ma vie. C'est pourquoi je vais répondre
-
Honnêtement. Tu te demandes si tu me plais ?
Inutile de poser la question; ce que je
Ressens depuis si longtemps déjà mais sans toujours
Oser le dire n'est pas du tout de l'amitié
Nul évènement ne saurai me le faire nier.
Dément je serai si je niais une telle
Évidence à mes yeux; de toi je suis amoureux.
Limpides et sincères; sont mes sentiments
Les partager ou non ? à toi de voir! Si c'est non
(j)'Espère juste que l'amitié survivra à ce que je viens de dire.

Spoiler:
Eclipse Sanguinaire

Fragile écho d'une mélodie lointaine
Audible par delà frontières et océans
Ni notes, ni paroles, dans ce triste réquiem
Ni haine, ni crainte, par delà ces sentiments
Y-a-t-il une raison à une telle peine ?

Emportés par leur frères pour une question d'origines
Cerbère par milliers les a acceuillis ces coupables.
Leur pire crime; simplement leur existence
Immense brasier de leur rage de survivre
Puisant au sein de leurs coeurs toute son essence
Survivant ; faible; à la furie sanguinaire
Enseveli par la folle bétise humaine
Ses braises sommeillent sans jamais s'éteindre

Je ne signe pas d'autographes xD

Mamie Tabosse
Second maître
Second maître

Messages : 383
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de poésie dans ce monde de bworks

Message  Gwoko le Lun 20 Avr - 21:52

C'est de toi tout ça ? Shocked

Gwoko
Souverain des mers
Souverain des mers

Messages : 1505
Date d'inscription : 22/10/2007
Age : 24

Informations
Race: Pandawa
Rang: Meneur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de poésie dans ce monde de bworks

Message  Mamie Tabosse le Lun 20 Avr - 21:55

ouaip et il en manque un que je ne retrouve nulle part depuis 4 ans; et ceux qui sont en cours de rédaction

Mamie Tabosse
Second maître
Second maître

Messages : 383
Date d'inscription : 13/09/2008
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de poésie dans ce monde de bworks

Message  Woupinaiz le Lun 20 Avr - 22:04

Bravo, tu écris très bien, j'aime bien les sonorités ( bien que je n'ai pas lus tous les poemes d'une traite, mon régime me l'interdit )
J'aime beaucoup le schizophrene et vie fleurie, vie meurtrie.

Pour les autres, ben ... que dire ? C'est pas vraiment le style de poème que j'aime. Je pense notamment à Tourment de rêves et aux poèmes qui s'y apparentent par leur déclaration. Ca me fait trop penser au francais pour pouvoir apprecier un an apres en avoir finit.

Woupinaiz
Boucanier
Boucanier

Messages : 813
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de poésie dans ce monde de bworks

Message  notca le Jeu 23 Avr - 11:25

J'ai tout lu sauf l deuxième qui est en anglais. Et j'comprend mieux le bwork que l'anglais tu vois. Sinon super poèmes (même si c'est pas ce que je préfère ils sont plutôt bien réussi)

notca
Prince pirate
Prince pirate

Messages : 1043
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 20

Informations
Race: Sadida
Rang:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de poésie dans ce monde de bworks

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum